Au pays de la gourmandise

Mon tea time au Prince de Galles en quatre points forts

Parce qu’il n’est pas toujours évident de parler de tout l’émerveillement que j’ai à chaque fois que je rentre dans un palace et que j’y déguste des gourmandises extraordinaires… J’ai choisi de vous raconter ça en 4 points forts.

 

Le cadre. Quand j’ai su que j’allais « goûter » au Prince de Galles, c’est le cadre qui m’a tout de suite donné envie. Un cocon de douceur, d’élégance et de calme. Ça me faisait rêver. Alors, quand j’ai passé la porte d’entrée, je me serais cru à Disneyland (oui parce qu’avec moi, un tea time dans un bel endroit et la promesse de pâtisseries délicieuses : c’est un peu comme une journée avec Mickey !).

 

Les pâtisseries. Parce qu’il ne faut pas se mentir : les pâtisseries, c’est aussi (et surtout) ce qui m’a fait venir. De toute manière, tu me parles de chocolat, de vanille, d’éclair et de tartelettes, il y a de grandes chances pour que j’accoure ! Et les pâtisseries du Prince de Galles, en photo, avaient l’air parfaites. Un peu comme dans une vitrine que tu n’oses pas toucher…  Alors, j’étais plutôt motivée pour venir les goûter « en vrai ».

Au final, j’ai craqué pour un thé gourmand. Et là, pas besoin d’avoir une bourse fournie. Une boisson et trois pâtisseries, c’est largement suffisant … Et pour 18 euros, vous passez un moment parfait et vous vous régalez !

J’ai également eu la chance de déguster l’omelette norvégienne revisitée. Amoureux de vanille comme moi ? Vous ne pouvez pas passer à côté ! Cette revisite est aérienne et pourtant infiniment gourmande ! Elle est composée d’une crème glacée vanille infusée, étalée sur un biscuit cuillère légèrement imbibé d’un sirop vanille, recouvert d’une meringue italienne pochée et légèrement brulée. Une opaline croustillante surplombe la pâtisserie. Je résumerai cette merveille avec deux mots : finesse et émotion.

Idem pour la tarte chocolat sarrasin, une véritable signature du chef. J’ai été subjuguée par le visuel mais submergée par un véritable plaisir gourmand en la dégustant. Amateurs de chocolat et de surprise gustative ? Foncez !

 

Le chef. Il ne faut pas oublier que derrière chaque pâtisserie, il y a un chef (et toute une équipe !). Je n’avais jamais rencontré Nicolas Paciello, mais son passé dans de grandes maisons et son état d’esprit (redonner ses lettres de noblesse à des classiques de la pâtisserie) donnent une certaine idée de ses réalisations.

Le chef himself est venu nous expliquer ses créations, a pris du temps pour discuter avec nous. Et certains d’entre nous ont même eu la chance d’aller visiter les cuisines ! (pardon pour les amis restés dans le patio…). Un moment de partage sans chichi, en toute convivialité qui m’a permis de me conforter dans l’idée que Nicolas Paciello est passionné, passionnant et véritablement un excellent pâtissier.

Le chef a accepté de répondre à quelques unes de mes questions…

 

Les copains. Je vous entends venir… « ce ne sont pas les copains qui font la qualité de la pâtisserie ». Certes, mais la qualité du moment en dépend ! Et, comme souvent, j’ai la chance d’être bien entourée et de passer de supers moments avec une bande de passionnés -ils se reconnaitront-. Entre deux fous rires et des discussions parfois bizarres, j’ai la chance de partager cette passion du sucré (généralement) et des bonnes choses (toujours).

 

Bref, ce tea-time reste une expérience à vivre…un lieu magique, des pâtisseries extrêmement gourmandes, un chef passionné et passionnant, et des copains pour partager tout ça. Que demander de plus ?

 


Les points forts : l’accueil chaleureux, le cadre ravissant, les pâtisseries proposées, et le sourire du chef.

Les points faibles : le tarif du tea-time complet à 95 euros pour deux (mais soyons honnêtes : entre le cadre et la qualité des produits, ça les vaut !).

Infos complémentaires :

Adresse : 33 Avenue George V, 75008 Paris

http://www.hotelprincedegalles.fr

 

-Ces photos ont été prises en juillet 2017-

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *