Au pays de la gourmandise

ORE : et si je déjeunais à Versailles ?

Pour être honnête, je n’avais pas remis les pieds au château de Versailles depuis mes sorties scolaires … alors c’est avec ces mêmes yeux d’enfant que j’ai franchi les grandes grilles dorées. Bon, avec l’exaspération d’adulte que je suis de voir autant de touristes… 😉 Mais bonne nouvelle : pas besoin de faire la queue pour aller déjeuner au restaurant de Ducasse (à part celle des fouilles des sacs, mais on ne peut pas couper à tout !).

L’accueil se fait au rez-de-chaussée du Pavillon Dufour et est très chaleureux. Un tour en ascenseur et la salle de restaurant se dévoile. Sobre, élégante, sans extravagance dûe au lieu royal mais avec un raffinement certain. « Des réinterprétations contemporaines de thèmes décoratifs historiques évoquent la splendeur du Roi Soleil. » comme expliqué sur la présentation. Des clients habillés de manière chic côtoient des touristes en bermuda, mais ça ne gâche pas plus que ça le « paysage ».

Si comme moi vous pensiez naïvement que « ore » avait un lien avec « or » et le faste de Versailles, detrompez vous ! Cela signifie « bouche » en latin, et fait référence aux plaisirs de la bouche ancrés dans l’art de vivre à la française. Et particulièrement, à Versailles, aux services de la bouche du Roi, en charge de la préparation des repas servis à la cour.

Ce déjeuner en amoureux à eu lieu mi août (oui je sais, je suis en retard sur mon article !), soit à 48h de mon mariage. Tout ça pour vous dire que nous avons décidé de nous faire plaisir en commençant par du champagne, et en enchaînant entrée / plat / dessert.

En entrée, au regard des températures estivales, nous avons opté pour la fraîcheur de la soupe rafraîchissante de concombre et émietté de tourteau, c’était léger et délicat. Ainsi que l’oeuf bio en cocotte, girolles et lard d’Auvergne qui a dévoilé des saveurs de terroir gourmandes à souhait !

Nous avons été surpris par la quantité des portions pour ces entrées, qui étaient assez généreuses.

Mais nous avions encore de la place pour les plats.

Retour en enfance améliorée pour mon chéri avec des coquillettes jambon/comté / truffe noire. Plat onctueux, avec une truffe présente mais pas omniprésente, et un comté fort agréable.

Tartare de boeuf pour moi. Une viande tendre, un assaisonnement parfait et des frites en accompagnement.

Et comment ne pas terminer ce repas par une note sucrée ? Enfin… 3 notes sucrées 🙈😇

J’avais déjà goûté les soufflés en dessert au restaurant Champeaux donc nous en avons pris un sortant de l’ordinaire : pistache/fraise. Honnêtement, pas le meilleur. Un peu spongieux, pas de goût très flaggrant en pistache et des fraises qui se cachent…

Mais le dessert à été sauvé par le millefeuille vanille, gourmand à souhait et très généreux.

Et par un dessert au chocolat haut de gamme et bien prononcé !

Au final, ce déjeuner à vraiment été une belle expérience : de part le lieu prestigieux, l’accueil chaleureux et les serveurs au petit soin, ainsi que la qualité de ce que nous avons eu dans l’assiette.

J’ai testé plusieurs restaurant du chef Ducasse, et je n’ai jamais été déçue de la qualité des produits et de ce que j’ai dégusté. C’est toujours fin, plein de saveurs et en quantité suffisante pour passer un bon moment.

Bon plan :

Pour rajouter à l’expérience, n’hésitez pas à faire un tour dans les jardins du château (à 2mn à pieds) ou encore prendre votre billet pour la visite (accès facilité via le restaurant).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *