Je t’emmène à la découverte de l’incroyable musée Grevin

Début 2019, le musée Grévin à Paris a fait peau neuve. Il faut dire que la plupart des espaces commençaient à dater et ne répondaient peut-être plus aux attentes des visiteurs et à la modernité espérée.

Je l’ai visité en décembre 2018 puis lors de sa réouverture mi-février 2019 et je peux te dire que j’ai été bluffée par le changement ! En un mois et demi, le travail a été colossal et permet désormais de vivre une toute nouvelle expérience.

Plus de 200 célébrités t’attendent

Ce qui ne change pas au musée Grévin, c’est la possibilité de « rencontrer » les plus grandes célébrités : stars du cinéma et du petit écran, personnalités publiques, sportifs, artistes, chanteurs, ou encore héros imaginaires des plus petits (les lapins crétins, Scrat de l’âge de glace, etc.).

Mais cette métamorphose a aussi permis à 30 nouveaux personnages de faire leur entrée : Thomas Pesquet, Al Pacino, Jules Verne, Léa Salamé, Marcel Proust, entre autres.

Focus sur Martin Fourcade

Le dernier arrivé dans cette grande famille est Martin Fourcade, le biathlète français multi-medaillé. J’ai été ravie d’être présente cette semaine pour l’inauguration de sa statue. Elle est plus vraie que nature, et le sourire de l’athlète reste communicatif ! Une réussite, d’ores et déjà visible dans la partie « sport » du musée.

Des mises en scènes immersives

Pour répondre à cette demande de modernité, le musée a opté pour des mises en scène interactives. Tu peux par exemple enregistrer une chanson dans le studio de The Voice ou te confronter à des sportifs et faire une tête face à Messi. Tu auras vraiment l’impression de faire partie de certains tableaux et c’est plutôt ludique.

L’histoire de France à l’honneur

C’est le changement le plus radical d’après moi. Grâce à un parcours allant des aurignaciens à Mai 68, le trajet est plus long et du coup plus fascinant. Tu pourras dessiner dans une grotte de manière interractive, combattre aux côtés de Vercingétorix, entrer dans le bivouac de Napoléon mais aussi accompagner le Général de Gaulle dans la libération de Paris en t’asseyant à ses côtés.

Des espaces conservés

Malgré les nombreux changements, le musée a bien fait de conserver certaines salles : l’élégant théâtre situé au cœur du musée est toujours là et accueille des acteurs ou humoristes. La magnifique salle des colonnes est également toujours visible et ses allées regorge de mannequins, de chanteurs et d’acteurs.

Informations complémentaires

Toutes les infos utiles sur le site du musée : https://www.grevin-paris.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *