Au pays de la gourmandise

Farandole de bûches avec Relais desserts

En octobre dernier, Relais Desserts présentait les créations de ses chefs pour les fêtes de fin d’année. Quatre thématiques principales permettaient de découvrir une vingtaine de desserts gourmands et inventifs : le chocolat, le végétal, les agrumes et les fruits secs.

Je n’ai pas tout dégusté et ne peux pas ici vous parler de toutes ces créations uniques. Mais je vous dévoile quelques coups de cœur visuels ou gustatifs…

L’une des plus belles selon moi : la bûche « Sous-bois » de Laurent Duchêne, inspirée par la forêt noire. Sous son aspect visuel magnifique, se trouvent un biscuit moelleux au chocolat, un crémeux et mousse chocolat noir 75 % origine Tanzanie, un confit de cerise griotte, et de la chantilly vanille de Madagascar.

Pour Jeff Oberweis, l’inspiration lui est venue du tableau de Salvador Dali « Montres molles ». L’œuvre évoque l’importance du temps qui passe et le chef propose une interprétation moderne en guise de bûche pour les fêtes. Très esthétique à mon goût, et bien adaptée aux festivités du nouvel an.

Mousse au chocolat noir origine Madagascar et croustillant Gianduja en harmonie avec un crémeux chocolat lait du Brésil sur biscuit chocolat aux amandes.

Sébastien Bouillet propose une création colorée et ludique avec ce chapiteau composé d’une mousse chocolat lait Vanuatu 44 % à la noisette, d’un crémeux yuzu, d’une gelée yuzu, d’un biscuit noisette, et d’un croustillant popcorn. A la dégustation, j’ai retrouvé du peps et de la gourmandise régressive à souhait !

De la noisette et un vent de fraicheur exotique avec la bûche de Nicolas Bernardé. Son biscuit noisettes, sa compotée mangue-passion, son crémeux passion, son croustillant noisette, et sa crème légère au Gianduja régaleront en fin de repas.

Arnaud Larher met en avant les épices avec sa création Épicéa.

Sous un glaçage au chocolat noir rehaussé d’une crème chantilly au chocolat noir à 80 % de cacao se cachent une mousse au chocolat noir grand cru à 66 % de cacao tempérée d’une crème légère au pain d’épice et magnifiée d’une marmelade d’orange venue se poser sur un biscuit pain d’épice.

Finesse et originalité avec INITIALES CD, la création de Claire Damon. L’accord myrtilles sauvages et foin coupé est extrêmement surprenant ! Biscuit souple à la farine de riz, crème onctueuse et mousse aérienne au parfum de foin coupé, compotée de myrtilles sauvages d’Auvergne cueillies à la main, croustillant au mélilot.

L’inaccessible. Pierre Hermé, meilleur pâtissier du monde, s’est associé à Sylvianne Luscher pour créer ce somptueux gâteau de Noel Écorces. Cette ode à la nature et au plaisir éphémère d’une pâtisserie se compose d’un biscuit viennois au chocolat, d’une crème Chantilly au chocolat noir et à la framboise, d’une compote de framboises, et de sablés au chocolat noir à la fleur de sel.

Une merveille visuelle (et certainement gustative).

                                                                         Photo : Instabrams27

Toutes les autres bûches présentées ce jour-là méritent elles aussi d’être découvertes …

 

Et vous, cette année, vous avez opté pour quel dessert de fête ?

Que ce soit avec un dessert de chef, ou avec une réalisation maison, je vous souhaite de passer un excellent réveillon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *