Plaimont : des vins de Gascogne à découvrir

« Le meilleur accord mets/vins est celui qui vous fait plaisir. » J’aime bien cette phrase, réponse unanime des producteurs et du chef du monastère de Saint Mont à la question : comment savoir quel est le meilleur vin pour accompagner un plat ?

J’ai découvert les vins du vignoble de Plaimont lors de deux événements gourmands récemment. Et honnêtement, de belles surprises, surtout au regard des prix des bouteilles, très abordables. Je te raconte tout ça…

Plaimont Producteurs : présentation

Plaimont est une union de coopératives, et son nom vient de « Pl » pour Plaisance, « Ai » pour Aignan et « Mont » pour Saint-Mont. On retrouve les vignobles au cœur du Sud-Ouest, depuis les contreforts pyrénéens jusqu’aux collines ondulantes de la Gascogne.
Depuis sa création, Plaimont s’est doté des plus beaux châteaux et domaines de la région en vue de reconstituer des vignobles emblématiques et de développer une nouvelle ambition au service du collectif : 98 % de l’appellation Saint Mont (rouge, blanc et rosé), 55 % de l’appellation Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh et près de la moitié des Côtes de Gascogne.

Plaimont Producteurs est devenu le leader des vins du Sud-Ouest en l’espace de quelques dizaines d’années. Son patrimoine végétal (sa parcelle de vignes inscrite aux Monuments Historiques, son conservatoire ampélographique) et son patrimoine bâti (le Château Arricau-Bordes, le Château de Sabazan, le Château Saint-Go, le Monastère de Saint-Mont, le Domaine de Cassaigne…) représentent l’excellence de la production de Plaimont Producteurs.

Zoom sur les « vignes retrouvées »

Le premier vin Plaimont que j’ai goûté est le Saint Mont AOC – « les vignes retrouvées ». Cette appellation s’étend sur les collines du piemont pyrénéen. C’est un vin qui constitue un hymne aux anciens cépages autochtones et révèle le terroir dans son expression la plus pure. La cuvée est issue de l’assemblage de 3 cépages : Gros Manseng, Petit Courbu et Arrufiac.

Lors d’un atelier d’assemblage, technique et ludique, j’ai réalisé à quel point c’est un véritable travail d’orfèvre de constituer un bon vin. Parceque je reste lucide : mon assemblage était moins bon que celui proposé par Plaimont !

Un atelier de cuisine pour sublimer les accords mets/vins

Lors d’un atelier de cuisine dans les locaux de l’atelier des chefs à Paris, j’ai appris à sublimer des vins avec des mets de qualité. Ou l’inverse… Toujours est il que mettre la main à la pâte à été un véritable plaisir, d’autant plus dans une ambiance aussi chaleureuse. Et la culture du Sud Ouest était fortement présente (nos hôtes portaient même des bérets typiques !).

Pour l’apéritif, deux vins étaient proposés avec notamment des gougères et des samoussas au saumon et au chèvre. J’ai jeté mon dévolu sur un blanc, « Voici mon secret », IGP Côtes de Gascogne. Des notes d’agrumes apportent une fraîcheur caractéristique du Colombard.

En entrée, nous avons concocté un délicieux tartare de langoustines, kombawa, gingembre et épices tandoori. Une note d’exotisme dans le plat qui se marie à merveille avec le côté fruité du vin.

Le plat était composé d’un tataki de pluma Bellota, d’asperges vertes grillées et Ponzu à la truffe. Plat accompagné d’un AOC Madiran « Chez Louisat », avec la particularité d’être sans souffre ajouté. Moi qui n’apprécie pas particulièrement le vin rouge, j’ai été surprise par la relative douceur du vin, avec un côté tannique qui me rebute quasi absent.

En dessert, une mousse au chocolat réalisée avec du chocolat 99% de Michel Cluizel aux notes exotiques. En accord avec un AOC Pacherenc du Vic Bilh, les Barriques d’or Saint Albert. Et là j’annonce : gros coup de coeur ! Un équilibre parfait et une rondeur en bouche.

Au final, de très jolies découvertes. Des vins qui racontent des histoires, de terroirs et d’amour des terres. Je suis bien tentée de me rendre au monastère de Saint Mont récemment ouvert. Il propose des chambres et un restaurant. L’endroit idéal pour (re) découvrir des vins de qualité au cœur des vignes.

Plus d’informations : https://www.plaimont.com

PS : merci au chef et à celui de l’atelier pour leurs conseils en cuisine

Ps1 : L’abus d’alcool est dangereux pour la santé

Ps2 : mais il faut savoir se faire plaisir, avec modération 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *