Au pays de la gourmandise

Élémentaire : un restaurant qui revient à l’essentiel

Une jolie adresse a ouvert, au début de l’été, au cœur de Paris. Une terrasse sur une rue relativement peu bruyante, une déco intérieure que j’adore et une carte alléchante… Comment dire non ? Bon ok, j’entends certains me parler du « summer body » à préparer, mais on est déjà début aout alors je crois pouvoir dire que c’est foutu ! Surtout que je préfère déguster de bonnes choses tout au long de l’année, que me priver et une fois en maillot de bain, me goinfrer de chichis à la plage 😉 Bon, et cela dit au passage, mes vacances…c’était en juin ! 😉

Le concept

Bref, revenons à l’essentiel : à Élémentaire.

Le nom correspond à la volonté d’un retour à l’essentiel justement. Le propriétaire de l’établissement, Marc-Olivier Léon, souhaitait revenir au cœur, à l’essence même de la cuisine. C’est pour cela qu’on retrouve à la carte seulement une dizaine de plats, avec des produits frais, de saison, simples mais travaillés et sans artifices.

Par ailleurs, le restaurant a souhaité adopter une démarche locavore. Dans ce sens, le thé et le café proviennent du quartier, et plus de 90% des produits sont français (viandes, poisson, boissons, fromages, alcool, etc.). Je n’ai pas eu l’occasion de tester ça, mais une manière originale de consommer est également proposée : le restaurant propose du vin à la ficelle, c’est-à-dire que le client ne paye que ce qu’il consomme. Il est aussi possible de venir le matin avec son mug et de repartir avec sa consommation contre une remise de 1€.

Enfin, pour répondre à tous les goûts, Élémentaire propose à la carte des plats sans gluten, sans lactose et végétariens qui sont indiqués par des pictogrammes.

La formule déjeuner

En ce qui me concerne, j’ai pris la formule du midi à 18 euros, qui propose une entrée ou un dessert au choix, un plat, un café et de l’eau plate micro-filtrée servie à volonté.

Comme je voulais absolument gouter les desserts de Marine Mateos, j’ai opté pour plat/dessert.
Mais je vous avoue que certaines entrées qui sont allées se poser sur les tables voisines m’ont fait rapidement de l’œil comme l’œuf imparfait ou le carpaccio de bœuf.

J’ai donc opté pour une salade Sirtaki (feta, tomate, concombre, olives noires, poivrons grillés, oignons crus, basilic et œuf poché). C’était très frais comme je le souhaitais. Quelques saveurs un peu simples, mais relevées par des poivrons très bons, des olives bien goutûes et une sauce gourmande à l’avocat.

J’ai correctement mangé mais l’avantage d’une salade, c’est que ça laisse la place pour des desserts… et comme nous en avons dégusté quatre (oui 4 – je répète : Q.U.A.T.R.E – ne me jugez pas), ça me suffisait largement en plat !

Les desserts

Un coup de cœur personnel pour la tarte citron/citron vert avec son biscuit ultra moelleux, son sablé pavot et sa meringue légère au citron vert. De quoi finir son repas sur une jolie pointe de fraicheur et de pep’s.

Originalité et bonnes saveurs avec le fraisier tout pistache : biscuit moelleux pistache, crème onctueuse pistache, dentelle pistache et fraises de Plougastel (même si honnêtement ce jour-là les fraises n’étaient pas extraordinaires).

Le sabayon abricot/pêche était surprenant par sa légèreté. Comme l’impression de déguster un nuage fruité.

Le gâteau au chocolat avec un fondant type Baulois et son émulsion de coco râpé était vraiment très bon, gourmand à souhait. Peut-être un peu lourd en fin de repas avec ces chaleurs, mais une valeur sûre et bien exécutée.

Au final, une bien belle adresse, avec des valeurs et des plats de qualité (même si je n’ai pris qu’une salade…), et des desserts gourmands comme je les aime ! Un bon rapport qualité prix pour le quartier. Et cet hiver, les petits espaces joliment aménagés à l’intérieur seront certainement forts chaleureux, en amoureux ou entre collègues / amis.

Informations complémentaires

Adresse : 38 Rue Léopold Bellan, 75002 Paris

Ticket de caisse :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *