Le goûter de l’Hôtel du Louvre

Bâti en 1855 sous Napoléon III, l’Hôtel du Louvre était le premier « grand » hôtel de Paris. Parce que le cinq étoiles commençait à vieillir, il a fermé pour deux ans de travaux et vient de rouvrir ses portes. Et le résultat est splendide : façades restaurées, un intérieur frais et lumineux, une nouvelle brasserie (Bocuse) et un nouveau bar, l’Officine. Sous une splendide verrière d’époque, le lieu rend hommage à Napoléon III, grand amateur de botanique. Il parait que la carte « salée  » est délicieuse, mais gourmande comme je suis, je m’y suis rendue pour le goûter.

Le goûter

Cela faisait un moment que j’attendais de retourner à l’Hôtel du Louvre pour déguster les pâtisseries de Julien Delhome. Il faut dire que je n’ai jamais été déçue par les créations du chef pâtissier.

L’Officine est un espace assez restreint, qui était occupé à 100% le jour où je m’y suis rendue, et donc un peu bruyant. Mais la décoration, les gros fauteuils et l’accueil rendent le lieu assez chaleureux. Un havre de paix en plein cœur de Paris.

À l’heure du goûter, tu as le choix entre une formule et des pâtisseries à l’assiette. Tu commences à me connaitre, j’ai opté pour la formule… En plus d’une boisson chaude et d’un assortiment de 3 gâteaux de voyage, il a fallu choisir une pâtisserie. J’ai jeté mon dévolu sur le dessert du moment : « Noël sous les tropiques », mais j’ai quand même réussi à déguster un peu des desserts de mes compères de dégustation…😉

Les gâteaux de voyage du jour étaient variés et appétissants. Le pain d’épices aux parfums d’agrumes était bien moelleux, le sablé Mont Blanc- crémeux marron- chantilly et confit de myrtille n’avait à mon goût pas des saveurs assez prononcées, et le cookie au praliné pécan et vanille givrée était extrêmement gourmand !

Mon gâteau, le « Noël sous les tropiques » était léger, à l’exception de la coque en chocolat blanc, un peu trop présente (bien que nécessaire pour la structure). Mais la mousse noix de coco, la dacquoise pistache, le gel de fruit de la passion, les morceaux de mangue fraîche et la citronnelle créent un ensemble harmonieux. Un dessert très fruité et fort agréable en bouche !

Le Saint-Brest est une création à mi-chemin entre les deux pâtisseries favorites du chef : le Saint-Honoré et le Paris-Brest. 
Le visuel du Saint-Honoré avec les saveurs du Paris-Brest pour un dessert hybride et étonnant qui met notamment en valeur les noisettes du Piémont.

La sphère chocolat est composée d’un croustillant de riz soufflé, d’une ganache cannelle et mousse de chocolat 70%, et d’une crème au thé Earl Grey. Ce dessert met en avant le thé dans une délicate association avec le chocolat.



L’addition s’il vous plaît

La formule goûter est au prix de 28€, ce qui est extrêmement raisonnable compte tenu du lieu et surtout de la qualité (et la quantité) des pâtisseries.

Tu peux aussi opter pour une pâtisserie seule, au prix de 12€.

Plus d’informations

Dans l’écrin végétal de l’Officine, le goûter est disponible tous les jours de 15h30 à 17h30. Hôtel du Louvre
Place André Malraux, Paris 1er
Réservations : +33 (0)1 73 11 12 34

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *