Malins : le fish&chips anglais à portée d’assiette !

Et si je t’emmènais en Angleterre aujourd’hui ? Mais pas besoin de traverser la Manche pour ce voyage gustatif…

C’est un certain Joseph Malin qui a ouvert la toute première boutique de fish&chips à Londres en 1860. Seul plat non rationné pendant la guerre, il est avec le temps devenu LE plat national incontournable dans les pubs et les restaurants britanniques.
C’est avec un large sourire que le fondateur du restaurant parisien m’a expliqué que c’était pour lui rendre hommage que le restaurant portait le nom de Malins.

Un restaurant authentique

Le restaurant Malins est installé depuis 3 ans dans le marché de la Madeleine à Paris. Tu peux y déguster le plat typique d’Outre- Manche : un fish&chips !

Préparé avec des poissons issus de la pêche durable et des produits 100% naturels, le fish&chips signature de Malins est d’une belle qualité gustative digne de ceux qui tu peux trouver en Angleterre.

Filet de cabillaud, d’églefin, de lieu ou de saumon sauvage, des Cod Fish, Haddock,
Pollock ou Salmon bites, tu as l’embarras du choix ! Toutes les recettes mettent à l’honneur le poisson grâce à des recettes saines et sans additif. Et si tu n’es pas encore convaincu.e : Malins est affilié à la NFFF (National Federation of Fish Friers). Ce qui garanti le respect du savoir-faire de ce plat emblématique, surtout que c’est l’unique restaurant parisien à être certifié par la NFFF !

Un food truck efficace

C’est au nord de l’Angleterre, à Durham, que Malins est allé chercher son nouveau restaurant sur 4 roues il y a quelques mois.

Unique en France de par son équipement (le seul à pouvoir cuisiner des fish&chips dans la plus pure tradition), ce food-truck permet d’exporter la culture fish&chips au-delà du marché de la Madeleine pour proposer cette expérience gustative dans des endroits originaux comme la Défense.

Mon expérience au déjeuner

13h, un vendredi. J’ai un peu galéré à trouver le restaurant au fond du marché de la Madeleine… Une fois repéré, j’ai aussi remarqué la jolie queue devant Malins. Pour moi, c’est souvent bon signe quand il y a du monde. C’est donc ravie que j’ai regardé la carte et commandé deux des classiques du restaurant : filet de cabillaud et eglefin.
L’annonce n’est pas mensongère : le poisson est très bon, la panure est quant à elle délicate et peu grasse. Les frites sont correctes. Par contre, j’ai adoré les mushy peas (purée de pois cassés) ! La sauce maison était également délicieuse (moins emballée par la sauce curry qui se marie moins bien avec le plat selon moi). Tout est fait maison et sur place, et ça se ressent. Au final, une assiette suffisamment copieuse et de bonnes saveurs qui m’ont donné envie de retourner en Angleterre !

L’addition s’il vous plaît

Les plats sont proposés en moyenne autour de 12€ . Pour la qualité des matières premières et la quantité proposée, c’est plutôt raisonnable. La salle n’est pas très grande et la déco mériterait un coup de pouce anglais, mais je trouve que c’est un très bon rapport qualité/prix pour le fait maison que l’on a dans l’assiette !

Plus d’informations
Adresse : accès par le 11 rue tronchet ou par le 7 rue Castellane, Paris 8e.
Ouverture : du lundi au samedi, de 12h à 15h.
Site internet : http://malinsfishandchips.fr/

God Save Malins !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *