La Meringaie X le Bac à glaces : le dessert de l’été (et plus encore)

Il y a des rencontres qui débouchent sur des petites pépites. Celle entre Marie Stoclet Bardon (la Meringaie) et Julien Yoel (le Bac à glaces) fait partie de celles là. Avec leurs valeurs communes comme l’amour des ingrédients de qualité et leur créativité, ces deux gourmands ont comploté pour créer un vacherin « millefeuilles glacées » unique.

La Meringaie

La star de la Meringaie ? La pavlova ! Cette pâtisserie allie meringue craquante et moelleuse, des crèmes fouettées parfumées et des fruits frais de saison. C’est original et très frais. Et ce qui est appréciable c’est la qualité des produits et le respect de la saisonnalité.

En boutique, cinq recettes t’attendent mais tu peux aussi profiter de l’option « sur mesure » pour composer ta propre création. C’est à mon sens un véritable « plus » pour les gourmands.

Le Bac à glaces

Julien Yoel résume tout en une phrase : « le Bac à glaces, une maison où trois générations sont unies par une même devise : la qualité avant tout. »

Les glaces naturelles sont fabriquées de façon artisanale depuis 1955. La recette du savoir faire de ce maître glacier ? L’authenticité du goût et la fabrication parisienne.

Une collaboration estivale

Deux pavlovas en versions glacées sont proposées depuis cet été. Ces créations alternent meringue et sorbets 100% naturels (framboise/ mangue pour la Pélagie ou chocolat noir/poire pour la Félicité). Le tout sublimé par une chantilly maison et une touche de citron vert.

Ces ravissants desserts apportent gourmandise et fraîcheur en fin de repas ou pour un goûter original.

Plus d’informations

Chaque dessert pour 8 personnes coûte 45€.

La meringaie : https://www.lameringaie.com/

Tu peux aussi t’entraîner chez toi et découvrir les secrets des pavlovas fruitées grâce au livre « Pavlova », disponible à 19€.

Le bac à glaces : https://www.bacaglaces.com/

📸 fournies par la Meringaie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *