Un déjeuner en Méditerranée sans bouger de Paris

Découverte d’une jolie (et nouvelle) adresse dans le Marais, une salle lumineuse et une cuisine aux accents méditerranéens… je t’emmène ?

Qui se cache derrière Malro ?

Ils n’en sont pas à leur premier coup d’essai ! Le restaurateur Micaël Memmi et le chef Denny Imbroisi forment un duo déjà à l’origine d’Epoca, un authentique bistrot italien. Début 2019, ils remettent ça et c’est pour le plus grand bonheur des gourmands avides de soleil (je suis sûre que tu en fais partie !).

Au premier regard…

« Mais la salle est immense ! ». Et c’est vrai que j’ai de quoi m’exclamer… De l’extérieur, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Mais une fois la première salle -ambiance végétale- traversée, je suis étonnée de découvrir une salle de restaurant extrêmement lumineuse et avec une hauteur sous plafond déroutante. Le lieu est chaleureux, la déco oscille entre le bistrot traditionnel et l’indus’. Les matières brutes sont à l’honneur en tout cas : le bois, le marbre, le béton ! L’immense bar ne passe pas inaperçu non plus, et il paraît que les cocktails sont canons avec des propositions signatures et des revisites.

La Méditerranée dans l’assiette

Avec une carte vraiment ensoleillée, Malro invite à traverser les frontières. Avec mon acolyte du jour, nous avons pris 3 entrées, avec finalement l’envie d’en prendre plus et de les partager façon mezze (mais les plats nous attendaient).

En entrées, nous avons choisi :

– les accras de morue et leurs condiments aïoli et vinaigre de tomate qui sont une belle entrée en matière. C’est copieux, les accras sont croquants et fondants en même temps, les goûts sont maîtrisés.

– le houmous maison et son pain chaud au zaatar qui est un ensemble gourmand et onctueux à souhait.

– le cœur de burrata, speck, poires grillées et tomates confites. L’association sucrée/salée est subtile et bien dosée, et la burrata bien crémeuse.

Bref, un assortiment d’entrées vraiment canon !

En plat, mon binôme de déjeuner à pris des pâtes : les spaghettoni meat balls. A priori, bien bonne assiette !

J’ai opté pour une pizza, cuite en live dans un four à charbon visible depuis la salle. J’ai pris la burrata : burrata, pesto de noix et basilic, bresaola, et provola. La pâte est fine, pas du tout bourrative. La garniture a du goût et n’est pas grasse. Une très bonne pizza !

Malheureusement, nous n’avions plus de place pour le dessert… mais la tarte au chocolat Gianduja, noisettes du Piémont, et caramel beurre salé me faisait de l’œil !

L’addition s’il vous plaît

Pour la qualité et la quantité, l’adresse parisienne aux accents de Méditerranée s’en sort pas mal … Par exemple, les entrées vont de 8.50€ à 16€. Les pizzas de 13€ à 21€ et les pâtes de 14€ à 24€.

Au final

Malro propose une cuisine colorée, qui se partage et qui donne des envies de vacances. J’y retournerai bien une fois pour une grande tablée faite de partage, une autre fois pour tester les viandes cuites à la braise, et encore une pour les cocktails !

Plus d’informations
Adresse : 7 Rue Froissart, 75003 Paris
Site internet : https://www.restaurantmalro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *