Le Ballu dévoile un restaurant gourmand et un hôtel charmant

Au cœur de Pigalle, l’hôtel 4* Le Ballu a ouvert ses portes il y a peu. Entre l’écrin verdoyant de sa terrasse et ses chambres à la décoration aux inspirations multiples, le lieu est charmant et charmeur. Je t’y emmène le temps d’un déjeuner…

Le restaurant

La première salle du restaurant s’offre au regard dès l’entrée et dévoile un bel espace et un bar accueillant. La décoration est déroutante car assez inhabituelle : mélange de styles et couleurs bien présentes. Et j’aime beaucoup le rendu général ! Mais ce qui attire l’oeil, c’est la prolongation du restaurant sur une terrasse intérieure. Le cadre végétalisé et la décoration chaleureuse en font un lieu idéal pour passer un moment au calme au cœur de la capitale.

Dans l’assiette

La carte est peu fournie et j’aime bien ça. Le choix est tout de même présent.

Avec mon acolyte du jour, nous avons opté pour le menu déjeuner à 30€ incluant une entrée, un plat et un dessert (ou 22€ pour E/P ou P/D).

En entrée, le tartare de veau et sa rémoulade de céleri constitue une entrée en matière relativement copieuse mais manquant d’assaisonnement à mon goût.

L’escabeche de calamars et fenouil est plus goûteuse et sa fraîcheur est agréable.

Nous avons réellement été séduits par les plats. Et en premier par la présentation : les produits sont bien mis en avant et les assiettes font saliver, c’est élégant mais pas too much. La poitrine de porc est fondante comme j’aime, son accompagnement (pomme de terre et sucrine braisée) est juste et bien équilibré.

Gros coup de cœur pour le risotto à la roquette et légumes verts : une assiette onctueuse et parfaite !

Place aux desserts, même si nous n’avions plus faim après ces entrées et plats suffisants pour un déjeuner. Le premier, intitulé « mangue, mangue thaïe et combava » est un concentré de fraîcheur exotique qui fait du bien en fin de repas.

L’autre, le « chocolat praliné », est une pure gourmandise qui permet de finir en beauté ce repas.

Au final, un repas délicat et bien gourmand, dans un cadre fort agréable, loin du tumulte parisien.

L’hôtel

Parceque nous étions aussi dans un hôtel, nous avons eu le plaisir de découvrir certaines des chambres (près de 40). Ce qui frappe, c’est le mélange des genres en terme de décoration : années 60, Europe de l’est, univers de BD (clin d’oeil aux fans de Tintin-le sceptre d’Ottokar à priori), etc. C’est déroutant mais harmonieux et je me suis sentie vraiment très bien dans cet univers.

Les chambres sont spacieuses, parfois avec coin salon et kitchenette. Gros bonus pour certaines : la (pas si) petite terrasse, un luxe au coeur de Paris…

Les petits plus

Parceque se détendre est toujours un pur bonheur, l’hôtel propose une piscine privatisable avec son sauna, et prochainement un espace massage. Un vrai plus relaxant !

Plus d’informations

L’hôtel se trouve au 30 rue Ballu, dans le 9e arrondissement de Paris.

https://www.leballu-paris.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *